vendredi 12 mai 2017

Post- élection

















8 commentaires:

  1. Comme je te rejoins sur de nombreux points ! Notamment le vote "contre" plutot que le vote "pour", si tu savais comme cela me chagrine de devoir choisir un candidat par peur d'un autre, plutot que parce que je crois en lui et en ce qu'il incarne...
    J'espere que de nombreux colibris vont sortir de la France insoumise, qui a vraiment de belles idées à proposer !
    Des bisous

    RépondreSupprimer
  2. lilywhite lilith12 mai 2017 à 11:26

    Merci Muriel, non seulement parce que tu exprimes parfaitement mon point de vue, mais surtout parce que tu apportes enfin un peu de douceur dans un climat particulièrement tendu. Hier soir j'étais complètement déprimée au point de me remettre en question. Nous avons besoin de personnes calmes et rationnelles comme toi. Tes illustrations font intégralement partie de ce climat pacifiant. Bref merci !

    RépondreSupprimer
  3. Merci, merci! Et continuons à nous mobiliser pour l'etre humain, pour notre terre. RESISTANCE

    RépondreSupprimer
  4. Il ne faut pas oublier que beaucoup, beaucoup de candidats ont a plusieurs reprises promis de changer le monde. Francois Mitterrand avait promis une politique anti-capitaliste. Il n'a jamais pu tenir sa promesse. Souvenons-nous que nous ne sommes pas tout seul. Les programmes révolutionnaires ne sont pas détestables en soi. Personne ne dit que Mélenchon est un vilain révolutionnaire qui mange les enfants. Mais on ne peut pas faire abstraction du monde qui nous entoure. Les programmes isolationnistes doivent etre regardés avec méfiance et esprit critique. Ils aboutissent soit a une prise de controle autoritaire de l'état, soit a des lendemains qui déchantent comme du temps de Mitterrand. Quant aux comités participatifs, je suis d'accord que c'est une bonne idée. Mais ce n'est pas nouveau: En Marche! fonctionne par des comités locaux de discussions libres depuis le début. L'envie de renverser la table des honnetes gens peut facilement etre récupérée par des politiciens de profession, qui changent leur script en fonction de l'air du temps. Méfiance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai ce que vous dites et c'est bien ce qui crée la méfiance, la mienne aussi d'ailleurs.
      Comment construire une société différente alors que la mondialisation se répand partout et avec elle, un modèle unique de société basé sur la consommation, la production et le culte des apparences ?
      C'est peut-être impossible- d'où le fait qu'on passe pour des doux-rêveurs ou des révolutionnaires- et le changement se fera probablement localement, par la création de petites structures communautaires du type Colibris (avec plus ou moins de succès d'ailleurs...).

      Supprimer
  5. La prise de conscience doit se faire à tous les niveaux de toutes les sociétés. Des colibris sobres et solidaires ne peuvent perdurer à côté de macrocosme qui se gavent. Les efforts des uns sont ainsi anéantis par les démesures des autres. Les élections récentes dans nos mondes développés démontrent qu'une grande partie, une majeure partie même veulent que la méga-fête-gabegie continue. C'est le comportement de camés. La ligne noire de coke quotidienne est nécessaire pour se vautrer dans le confort. Chaque sevré est remplacé par des bataillons de tiers mondistes affamés par le système Hollywoodien exemplaire pour eux. La prise de conscience ne peut être exigée par une pseudo élite bien pensante. Elle doit être issue des tripes de chacun comme une urgence sanitaire. Nous en sommes hélas très loin. Seul l'effondrement du système qui est maintenant global amènera cette urgence. Il sera malheureusement à ce moment là trop tard. L'espoir dans ces conditions est que cet effondrement soit rapide car la longue agonie du grand système capitaliste et mondialisé ne produira que malheureux, envieux et coléreux. Vous avez attendu que la pression retombe, la période électorale est juste une surpression artificielle pour une société embarquée dans une montagne russe juste avant la grande descente. Accrochons nous à la rambarde, la sécurité de ce manège est pour le moins très légère...

    RépondreSupprimer
  6. Je suis entièrement d'accord avec vous

    RépondreSupprimer